5 questions à notre directeur général, Prof. Schlößer

Professor Schlosser

Friedhelm Schlößer sur ses impressions de l'entreprise, de l'industrie, de l'actualité et des coulisses.

Friedhelm Schlößer sur ses impressions de l’entreprise, de l’industrie, de l’actualité et du contexte. M. Schlößer, qui est titulaire d’un doctorat en ingénierie mécanique, est responsable du développement, de la fabrication et des achats chez Schwank. Imperturbable et objectif comme d’habitude, il répond à nos questions dans son bureau.

Nous : Professeur Schlößer, après huit mois dans l’entreprise, vous vous êtes clairement bien adapté chez Schwank. Quelle est votre impression de l’entreprise jusqu’à présent ?

Prof. Schlößer : “Bien” est presque sous-estimé. C’est vraiment agréable de travailler dans une entreprise de taille moyenne aussi engagée sur le plan international et qui connaît un succès absolu. Le travail ici est très familial et coopératif et loin de toute politique inefficace. On travaille avec la tête, le cœur et la main, et les relations avec les collègues de la force de vente et avec les filiales internationales sont amicales et efficaces.

Nous : Chez Schwank, il y a actuellement beaucoup d’innovations à venir et tant l’industrie que les conditions légales auxquelles l’entreprise est confrontée sont en train de changer. Où voyez-vous l’entreprise dans trois ans ?

Prof. Schlößer : Heureusement, puisque nous avons une influence significative sur l’avenir de notre industrie dans le domaine de la R&D, je n’ai heureusement pas besoin d’une boule de cristal pour répondre à cette question. En fait, il est important de rendre les produits de base de l’entreprise encore plus attrayants pour nos clients. À cet égard, nous allons constamment accroître les performances, l’efficacité et la fiabilité de nos produits et dépasser les exigences réglementaires dans la mesure où nos clients auront plaisir à utiliser nos produits pendant de nombreuses années. Je pense qu’en tant que leaders du marché, nous le devons à nos clients et à nous-mêmes. En plus de notre activité principale, notre gamme de produits et de services va s’élargir considérablement. La demande du leader du marché sera de maîtriser parfaitement le répertoire de la HKL [chauffage, climatisation, ventilation] et de proposer des solutions de système. Et cela fait également partie des aspects d’une part croissante des énergies régénératives.

Nous : Quels sont les grands défis que l’entreprise doit relever pour atteindre ses objectifs stratégiques dans ce laps de temps ?

Prof. Schlößer : Le défi consistant à offrir des solutions de système optimales à nos clients est déjà très élevé. Il est important de trouver un équilibre entre, d’une part, l’amélioration des produits existants grâce à l’intelligence et à beaucoup d’efforts et, d’autre part, l’élargissement de la gamme de produits avec la même compétence. Il s’agit notamment d’accroître l’importance du conseil professionnel dans la vente ainsi que d’une formation approfondie et de qualité – tant pour nos employés que pour nos clients. Et pour que cela ne devienne pas ennuyeux, cela s’applique bien sûr aussi à nos marchés hors d’Allemagne. Dans certains cas, les conditions juridiques, techniques et météorologiques sont totalement différentes et nous devons en tenir compte, tout comme nous le faisons pour notre marché intérieur allemand.

Nous : La numérisation progressive joue un rôle de plus en plus important dans plusieurs industries. Elle s’accompagne souvent d’une modification des exigences que les clients posent à leurs fournisseurs. Quels changements cette tendance entraînera-t-elle pour les clients de Schwank et comment Schwank fera-t-elle face à ce changement ?

Prof. Schlößer : L’influence de la numérisation est énorme. Mais pas seulement depuis que le thème de l’industrie 4.0 est devenu un terme à la mode. Nos clients reçoivent, par exemple, toutes leurs propositions dans un format entièrement planifié dès aujourd’hui, et adapté exactement à leurs besoins individuels – et ce, dans les plus brefs délais. Dans la plupart des cas, cela se fait à l’aide de technologies de l’information et des données qui intègrent notre longue expérience pratique. Et ce n’est qu’avec cette dernière que la technologie numérique devient vraiment bonne. D’autre part, nos produits deviennent également plus numériques. En plus des circuits de contrôle et de régulation internes, qui nous aident à accroître l’efficacité de nos produits, nos produits communiquent entre eux par des systèmes de BUS numériques ainsi qu’avec les systèmes de gestion des bâtiments de nos clients. L’introduction de notre nouveau système ERP au début de 2017 permettra également d’améliorer numériquement l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement dans l’intérêt de nos clients. Nous pouvons également passer au “numérique”.

Nous : Vous avez également travaillé pour des entreprises d’énergie renouvelable au cours de votre précédent parcours professionnel. Vous travaillez maintenant pour une entreprise dont la gamme de produits est en grande partie alimentée au gaz. Quels changements attendez-vous en ce qui concerne le marché du gaz et l’industrie de la climatisation industrielle ?

Prof. Schlösser : Je pense que j’ai réussi à créer des expériences importantes avec les énergies renouvelables pour notre entreprise. Tout d’abord, avec l’introduction de produits basés sur les énergies renouvelables. Par exemple, j’ai travaillé pour des entreprises bien connues comme Vaillant et Buderus, dont les produits, comme les nôtres, sont largement basés sur la combustion du gaz. Même ici, le sujet était au départ inconfortable, d’autant plus qu’il sortait de notre propre domaine d’expérience. Et aujourd’hui, l’utilisation de l’énergie solaire est absolument à la pointe du progrès, tant dans le domaine de l’énergie solaire thermique que dans celui du photovoltaïque. L’autre domaine concerne mes expériences dans le domaine de l’énergie éolienne. Le stockage de l’énergie produite est un sujet central. Un moyen possible est de produire du gaz à partir de l’énergie éolienne non utilisée [gaz éolien] et de le stocker dans les réseaux de gaz naturel existants. Que ce soit directement sous forme d’hydrogène ou méthanisé en CH4.  Cela donne à l’industrie gazière et à l’industrie des appareils à gaz une réelle chance de se régénérer et donc de rester durable au-delà de 2030. Pour que nous puissions profiter de cette opportunité, une coopération accrue et efficace au sein des comités nationaux et internationaux est également d’une importance existentielle, outre la résolution des problèmes techniques. Mais en tant que Schwank, nous sommes également en bonne position dans ce domaine.

Retour

Plus d'informations

Solutions de chauffage et de refroidissement Schwank utilisées

Long tube heaters from Schwank under the ceiling of an logistic building.

Schwank pose un nouveau jalon dans le domaine du chauffage par rayonnement infrarouge

Nouvelles

Depuis le 01.01.2018, Schwank est le premier fabricant à omettre le fonctionnement en deux étapes pour tous ses luminaires et chauffages à tubes au profit d'une modulation complète.

Stufenlose Modulation

smartHeat – A system as if cast from one mould

Nouvelles

With the standard introduction of the IC 4000 automatic control in all heating systems, Schwank has achieved another milestone in the field of heating systems.

Schwank at its best!

Compagnie, Nouvelles, Prix

Grâce à ses technologies de chauffage de pointe et à la qualité exceptionnelle de ses produits et services, la WirtschaftsWoche a récemment désigné le groupe Schwank comme "leader du marché mondial".

Professor Schlosser

5 questions à notre directeur général, Prof. Schlößer

Compagnie, Nouvelles

Friedhelm Schlößer sur ses impressions de l'entreprise, de l'industrie, de l'actualité et des coulisses.

Nos récompenses

Ce dont nous sommes fiers

Großer Preis des Mittelstands
Best of German Mittelstand
Die Welt Top 100